Livre café offert dès 75€ d'achat 🎄

Le destin d'Hippolyte Courty

Une certaine idée du café

L'Arbre à Café pour les professionnels

Café bio : quels sont les labels thématiques ?

L’industrie mondiale du café s’avère porteuse. En effet, 25 millions de producteurs situés dans plus de 80 pays intertropicaux vivent de la culture des grains de café. Il s’agit tout simplement du premier produit alimentaire échangé dans le monde. Comme dans beaucoup de filières, les petits producteurs (ceux qui exploitent moins de cinq hectares) sont souvent les plus mal lotis. En bout de chaîne, les revenus restent faibles. Le pouvoir se trouve surtout dans les mains des négociants, des multinationales et des distributeurs.

De plus, les modes de consommation ainsi que les exigences de rentabilité ont métamorphosé la culture du café en quelques décennies. Autrefois produit de manière traditionnelle, le café pousse aujourd’hui plus vite et ne connaît pas la maladie grâce à l’utilisation massive des produits phytosanitaires. La quantité de récoltes de café s’accroît au détriment de la qualité, engendre un appauvrissement des sols et finit par affaiblir le niveau de résilience des plantes. Voilà pourquoi les institutions, les ONG et les producteurs eux-mêmes souhaitent retrouver un moyen plus sain et équitable de cultiver le café. L’attribution de labels pour des cafés bio ou qui tendent au bio entre totalement dans cette optique. Découvrons quels sont les labels thématiques et pourquoi il faut privilégier les cafés bio labellisés.

 

Pourquoi choisir un café bio labellisé ?

Les labels attestent qu’un producteur de café s’engage à respecter un cahier des charges plus ou moins strict, tant sur la qualité du produit que sur son origine. Parfois, le label assure aux consommateurs que le café a bien été cultivé par des petits producteurs, que sa transformation n’a pas nécessité de produits chimiques. En clair, un label garantit la qualité du produit sur un ou plusieurs aspects agronomiques, sociétaux ou environnementaux. En quelque sorte, les labels donnent confiance aux acheteurs.

Attention, de nombreux producteurs disposent d’un ou plusieurs labels sans pour autant disposer de l’appellation bio. Dans le même temps, certains cafés bio ne disposent pas d’autres labels. Plusieurs types de labels existent pour le café bio.

Le label institutionnel

Comme son nom l’indique, le label institutionnel est délivré par les institutions gouvernementales. Très souvent, il s’agit de labels qui certifient une agriculture bio. Ainsi, le label AB (Agriculture Biologique) atteste que le café s’avère 100 % bio. Ce label est transmis par l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique, créée par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. D’autres labels institutionnels sont délivrés à l'échelle européenne (Agriculture biologique européenne, Eurofeuille).

Le label auto-certifié

Certains cafés bio disposent d’un label auto-certifié. Cela signifie que les producteurs et industriels établissent eux-mêmes un cahier des charges, ainsi que des contraintes à respecter. Cependant, le label auto-certifié ne garantit pas une culture bio ou une méthode de production selon des normes institutionnelles. Par exemple, le label « Symbole des Producteurs Paysans » (SPP) certifie qu’un café provient d’une petite exploitation et non d’une plantation, que sa culture n’entrave pas l’environnement alentour, etc. Ce label est transmis par la CLAC, la fédération des producteurs latino-américains. Des labels auto-certifiés sont également développés par de grandes marques comme Nestlé (programme AAA) ou Starbucks (Coffee Practices).

D’autres labels existent pour le café bio comme le label bio +, qui garantit des contraintes plus restrictives que les labels biologiques. Une troisième grande catégorie de labels existe, les « labels thématiques ».

Café bio : qu’est-ce que le label thématique ?

Les labels thématiques ne répondent pas au cahier des charges des labels bio. En effet, un café qui dispose d’un label thématique n’est pas nécessairement bio. En revanche, ce label se base sur un critère en particulier. Il soutient par exemple une cause spécifique, définit des cadres de production éthique ou garantit une redistribution saine des bénéfices aux petits producteurs. Les labels thématiques sont souvent délivrés par des ONG (Organisation Non Gouvernementale). Un café bio peut s’enorgueillir d’un ou plusieurs labels thématiques. En voici les plus réputés dans l’univers du café.

Le label Rainforest Alliance

Le label Rainforest Alliance garantit une démarche vers le développement durable. L’ONG Rainforest Alliance lutte contre la déforestation tropicale, pour la préservation des écosystèmes et de ses habitants. Pour les productions de café, ce label a pour but de :

  • produire des cafés de qualité supérieure en agissant dans le respect de l’environnement ;
  • aider les producteurs de café à atteindre autonomie et compétitivité ;
  • protéger les droits des travailleurs, améliorer leurs conditions de vie.

Le label Max Havelaar

Créé à l’origine par des producteurs mexicains en 1988, ce label international doit aider les producteurs des pays de l’hémisphère sud à ne plus être assistés financièrement et à devenir acteurs de leur développement. L’organisation indépendante qui supervise le label se situe aux Pays-Bas. Elle a donné au label le nom d’un héros de roman anticolonialiste du XIXe siècle, Max Havelaar. Les objectifs du label sont :

  • le développement économique (revenus plus justes, encouragement aux investissements) ;
  • le développement social (pas de travail des enfants, conditions de travail décentes, droit à la syndicalisation) ;
  • le développement environnemental (respect de l’environnement, progression vers l’agriculture biologique).

Le label UTZ Certified

UTZ provient de l'expression maya « utz kapez », qui signifie « bon café ». Issu de la rencontre entre des producteurs de Guatemala et un torréfacteur hollandais en 1997, UTZ Certified est un label indépendant qui se concentre sur les processus de production. Le label certifie les conditions de travail décentes et l’impact limité sur l’environnement. UTZ Certified ne délivre des labels que pour le café, le thé et le cacao.

Le label Bird Friendly

Le label Bird Friendly est issu d’un comité scientifique qui vise la durabilité environnementale des plantations de café. Toutefois, l’objectif du label est de protéger l’habitat naturel des oiseaux au sein des zones de culture. Les plans de café poussent sans utilisation de pesticides, à l’ombre d’arbres qui servent d’abris aux oiseaux migrateurs.

Le label Café Femenino

Café Femenino vient en aide aux femmes productrices de café, afin d’améliorer leurs conditions de travail et les tirer de la pauvreté. Créé au Pérou en 2003, le label Café Femenino s’appuie sur des critères précis. La coopérative candidate au label doit notamment s’engager à donner un pouvoir de décision financier et commercial aux productrices. Le label ambitionne de rehausser les revenus familiaux, réduire les abus physiques et moraux et scolariser davantage les jeunes filles.

Les labels thématiques ont des effets positifs sur la filière café. Ils rapprochent le producteur du consommateur et apportent une sécurité financière à des milliers de travailleurs. L’attribution d’un label ajoute de la valeur à la production et une crédibilité certaine face aux intermédiaires et aux négociateurs.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Recherche