Livraison offerte dès 100€ d'achat

GO

Le destin d'Hippolyte Courty

Une certaine idée du café

L'Arbre à Café pour les professionnels

Comment définir le café bio ?

Nombreux sont celles et ceux qui privilégient une alimentation quotidienne responsable, issue d'une agriculture biologique, mais également solidaire. Qu’en est-il du café ?

Les caféiers sont exploités pour leurs grains au goût intense, principalement dans les régions proches de l’équateur, et la production d’un café de qualité dépend d’un réel savoir-faire, qui respecte chaque étape de la culture. Un café cultivé et récolté avec soin révélera tout son potentiel et proposera un corps et des arômes divins. Cependant, ne produit pas du café biologique qui le souhaite, car pour ce faire, ledit café doit être cultivé sur une terre qui n’a pas reçu d’intrants chimiques au cours des cinq dernières années. De surcroît, un café bio ne peut être en contact lors des récoltes, du stockage ou du transport avec des cafés non bio, car ces derniers altéreraient sa pureté. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le café bio.

Produire du café bio

Le café est une boisson largement consommée, qui se situe en 3e position de celles les plus consommées au monde. Face à cet engouement et aux besoins constants de produire du café, la production en mode culture responsable est devenue une réelle nécessité. En effet, l’exploitation de caféiers étant réputée pour participer à la déforestation, la culture intelligente et respectueuse de l’environnement est une excellente alternative pour faire perdurer la production de café.

La culture d’un café biologique répond à des critères de production. En effet, les producteurs favorisent l’utilisation de compost pour enrichir la terre, ainsi que pour nourrir et dynamiser les caféiers. De surcroît, les techniques de culture sont avant tout des méthodes traditionnelles, privilégiant l’utilisation de matériaux et de solutions responsables. Les caféiers sont protégés des parasites grâce à une technique ancestrale, qui consiste à appliquer sur les arbres un mélange de cendre et de chaux. Les cultures sont pensées pour que les arbres profitent des ressources naturelles de la terre. Par exemple, les producteurs de café sèment de la végétation au pied des arbres, afin de produire une régulation thermique essentielle et naturelle qui permet de mener à bien la production.

La production de café biologique ne se limite pas aux différentes techniques d’exploitation, cela consiste aussi à privilégier un stockage des récoltes dans des toiles de jute créées à partir de matériaux naturels.

Comprendre les particularités d’un café bio

Au-delà de proposer une production respectueuse de l’environnement, le café bio a l’excellente réputation d’offrir des arômes naturels et un goût très affirmé, fortement apprécié par les fins palais des amoureux du café.

Le café bio a donc la particularité de respecter la terre et de s’inscrire dans une démarche écologique. En sus de cela, l’absence d’intrants chimiques offre également aux consommateurs la possibilité de consommer un produit dénué de risques sanitaires. En effet, les substances chimiques utilisées dans les cultures non biologiques sont ingérées lors de la dégustation.

Enfin, le café biologique est réputé pour mieux conserver ses propriétés antioxydantes. En outre, le café bio est meilleur pour la planète, pour la santé et pour le ralentissement de l’oxydation des cellules.

Déterminer la qualité d'un café

Un café issu d'une agriculture biologique arbore un label bio sur son packaging. Afin d’être certain de faire un choix cohérent, il est donc conseillé de se tourner vers des labels reconnus.

Les bons producteurs et exportateurs de produits biologiques privilégient la transparence avec la clientèle, ce qui explique pourquoi la provenance du café est très souvent indiquée sur le produit. Certains pays ont la renommée de produire de l’excellent café, de ce fait, choisir un café issu d’un pays réputé garantit un choix réussi et qualitatif. De surcroît, plus le café est cultivé en altitude, meilleur il sera.

En principe, la conscience écologique va de pair avec une économie solidaire et responsable. Pour être certain de choisir un café qui respecte la planète, mais également les conditions de travail de chacun, opter pour un café au label « commerce équitable » garantit le respect de ces valeurs.

Connaître les cafés labellisés

Les cafés issus de l’agriculture biologique et labellisés respectent un cahier des charges qui permettent aux cafés d’être certifiés café bio. La présence des labels bio permet plus de transparence entre les producteurs et les consommateurs. Ces normes concernent tous les types de café, qu'il s'agisse de café moulu, de café en grain, de café soluble, voire de café en capsule ou en dosette.

Six organismes attribuent les certifications :

  • Agrocert ;
  • SGS ;
  • Qualité France ;
  • Certisud ;
  • Ecocerf ;
  • Certipaq.

Un label bio certifie aux consommateurs l’absence d’intrants chimiques dangereux pour les sols, la biodiversité et la santé.

Parmi la multitude de labels bio, le plus connu reste le label agriculture biologique, présent sur les packagings sous la forme d’un « AB » sur fond vert. Les produits arborant ce logo répondent à une charte européenne qui interdit l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques de synthèse.

Autre label réputé auprès des consommateurs, mais ne garantissant pas au café la provenance d'une agriculture biologique, le label Forest Stewardship Council (FSC). Ce label garantit au contraire la provenance d’un produit issu de zones forestières protégées. Ainsi, le produit ne participe pas à la déforestation. De surcroît, ce label certifie le respect des travailleurs et des populations locales. Comment identifier ce label ? Le logo de ce célèbre label représente un arbre blanc dominant la mention « FSC » et arborant « Forests for all forever », le tout sur un fond vert.

Troisième label reconnu, Rainforest Alliance / UTZ, qui représente une grenouille sur fond vert et un « UTZ Certified good inside » sur fond bordeaux. Ce label est synonyme d’une agriculture qui répond à des normes environnementales, sociales et économiques. Les produits portant ce label proposent un produit responsable et traçable, en plus de garantir une consommation respectueuse de la santé.

Il est essentiel de garder à l’esprit que les différents labels sont indépendants les uns des autres et que tous les cafés bio, ne sont pas assurément issus d’une agriculture solidaire. De surcroît, de nombreux logos appartenant aux « labels verts » ne sont pas certifiés ou conformes aux normes françaises, mais attirent tout de même l’œil du consommateur. Cependant, ils ne répondent pas à un cahier des charges strictes. Il est donc important de bien identifier les logos apposés sur les paquets des cafés commercialisés.

Pour résumer, privilégier un café issu d’une agriculture biologique garantit un produit respectueux de l’environnement et de la santé des consommateurs. Si le café produit s’inscrit également dans une économie solidaire, les producteurs de café répondent alors aux normes écologiques. Néanmoins, il est important de noter qu’il demeure une différence entre un café bio et un café équitable. Le café étant une boisson largement consommée et très appréciée, les consommateurs doivent être sensibilisés aux injustices sociales qui peuvent exister entre les différents producteurs, mais aussi aux effets néfastes engendrés par la production de café (déforestation, biodiversité menacée, etc.). Chaque agriculture intensive influe sur les changements climatiques et les conditions de travail des agriculteurs. Ainsi, mieux consommer, c’est consommer de façon responsable et raisonnée. Privilégier les cafés labellisés équivaut à amoindrir l'impact des différents points néfastes, en plus de prendre l’habitude de mieux consommer. Enfin, en consommant des cafés bio, le consommateur peut boire un café dénué d’intrants chimiques, qui ne l'expose pas à des risques pour sa santé sur le long terme.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Recherche