-10€ sur votre 1ère commande de 40€ minimum en vous inscrivant à la newsletter

Le destin d'Hippolyte Courty

Une certaine idée du café

Notre blog

Comment conserver le café et quand est son optimal gustatif ?

La qualité et la conservation sont les deux critères les plus importants pour apprécier pleinement un café.

Grâce aux lignes qui vont suivre, vous allez apprendre comment conserver votre café moulu ou en grains, afin de préserver le plus longtemps la richesse et la complexité de ses arômes… Pour faire de chaque dégustation un moment unique !

Les ennemis de la conservation du café

Le premier ennemi de la vie est son premier ami : l’oxygène. Il faut donc commencer ce chapitre par ce point. Comme beaucoup de produits organiques, et donc périssables, le café n’aime pas les températures extrêmes (froid ou chaud), la lumière et l’humidité.

Le café, surtout le café moulu, est une véritable éponge. En le plaçant dans votre réfrigérateur, il y a de fortes chances pour qu’il absorbe les odeurs des autres aliments.

Une astuce de pro consiste, non pas à congeler le café torréfié tel quel, mais sous vide. C'est en fait la façon la meilleure de conserver son café pour une longue durée et même pour une extraction de haut niveau. Comment faire ? Divisez votre lot de café en petites doses de service. Si vous faites des filtres quotidien de 50 cl alors faites des doses de 25 à 30g de café.

Mettez les séparément sous vide, et congelez-les le plus rapidement possible. Vous vous créez donc des doses que vous sortez selon votre consommation. Le sous-vide protège le café de l'humidité et des odeurs et du changement de pression !

Dernière astuce, ne décongelez pas votre café avant de le préparer. Plus il sera congelé, meilleur il sera ! 

A noter que le café en grain et le café moulu ne réagissent pas de la même façon à la piqûre de l'oxygène. En moulant le café, et cela est d'autant plus vrai que la mouture est fine, vous multipliez les surfaces de contacts avec l'oxygène et donc le détériorez rapidement.

Il est donc plus aisé de maintenir la qualité d'un café en grain que d'un café moulu. On ne peut donc que vous recommander de vous procurer un moulin manuel ou électrique.

Combien de temps se conserve le café ?

Si comme beaucoup d’amateurs de café vous vous demandez combien de temps se conserve le café, vous avez bien raison ! Ma la réponse est plus complexe qu'il ne peut paraître au premier abord car cela dépend du type de torréfaction qu'utilise votre torréfacteur. Il faut donc le lui demander ! La marque du torréfacteur, la machine, suffit à déduire la suite et donc à savoir à quel moment le café s'exprimera le plus et auquel il commencera à décliner. A L'Arbre à Café, c'est simple, tous nos cafés sont torréfiés sur notre machine, un Loring, soit à 100% par convection.

Pour les cafés torréfiés sur les marques de torréfacteurs classiques, type Probat, Giesen, Detriech etc...., nous vous conseillons de le consommer sous 3 mois au maximum, 6 semaines pour une dégustation optimale, et après 5 jours pour l'espresso.


A L'Arbre à Café, et donc pour les cafés torréfiés sur Loring, nous conseillons toujours d'attendre votre café. En effet, la convection ne déterriore que peu la surface du grain et le développe moins, ainsi les huiles et les éléments solubles du café sont-ils comme encapsulés dans le grain et donc protégés. Le boire trop rapidement, avant 2 semaines après torréfaction, serait dommage car le café ne s'exprimerait pas. L'idéal est de le préparer entre 3 et 12 semaines après torréfaction. Certains cafés se révèlent même bien meilleur encore à 4 ou 5 mois, à condition qu'ils soient parfaitement emballés soit protégés de l'oxydation.


Sachez, par ailleurs, que le café, comme le sucre, la farine, la semoule et bien d'autres produits alimentaires sont des produits secs qui vieillissent sans aucun conservateur.

Le café moulu et le café en grains disposent d’une DLUO, littéralement une “date limite d’utilisation optimale”, présente sur tous les emballages de L’Arbre à Café. La DLUO ne débute qu’à la date de torréfaction du café.
Rappelons que la logique légale, aujourd'hui justement remise en cause dans le cadre des politiques anti-gaspillage, par la DLUO est d'avertir le consommateur d'une date "optimale". Il ne s'agit donc en aucun cas d'une date de péremption qui ne regarde que les produits frais ou contenant un taux d'humidité élevé et donc sujets à des développements bactériens et autres.

Il est important de la respecter car une fois passée, votre café va perdre une partie des ses propriétés et la dégustation ne sera donc pas optimale. Mais rassurez-vous, cela n'entraîne aucun préjudice pour le consommateur. Leurs intensités organoleptiques s'amenuisent au fur et à mesure du temps. Ainsi, le café contiendra de moins en moins de gaz carbonique, ses huiles s'oxyderont, et il en deviendra moins fringuant et moins crémeux, mais jamais nocif.

Des emballages hermétiques pour une meilleure conservation du café ?

Comme n’importe quelle autre denrée périssable, le café s’oxyde au contact de l’air. C’est pour cette raison que chez L’Arbre à Café, il est conditionné dans des sachets hermétiques afin de conserver au maximum ses propriétés et vous garantir une dégustation optimale le plus longtemps possible.

Vous savez désormais comment bien conserver votre café en évitant les pièges les plus communs. Maintenant, nous allons vous livrer tous nos secrets pour réussir votre café

Recherche