Livraison offerte dès 100€ d'achat

GO

Le destin d'Hippolyte Courty

Une certaine idée du café

L'Arbre à Café pour les professionnels

Café moulu : quelle intensité choisir ?

Le café moulu est incontestablement la forme sous laquelle le café est le plus consommé. Face à la diversité de produits proposés sur le marché, il peut devenir difficile de choisir la bonne intensité.

Le café récolté sous forme de grains prend la forme de café moulu après une action de broyage. En fonction du type de grain, de la méthode de broyage et de la préparation des grains, le goût et l’intensité du café diffèrent. Comment choisir du café moulu ? Pour bien choisir un café, il est essentiel de connaître les différentes étapes de fabrication et les éléments qui permettent de donner de l’intensité au café moulu.

Un café bien choisi offre aux papilles un réel moment de plaisir qui permet à de nombreux consommateurs de bien commencer la journée. Le choix du café demeure une étape essentielle pour se délecter d’une tasse pleine d'arômes.


Bien choisir du café moulu

En général, quand il s’agit de bien choisir un café, on se repose avant tout sur le goût, la marque et les valeurs de la marque. Cependant, pour choisir un café comme il se doit, de nombreux autres critères entrent en jeu. Lorsque l’on possède tous les éléments à prendre en considération, le choix du café ne peut être que réussi, en parfaite adéquation avec les goûts et les attentes mises dans un café moulu.

Bien choisir du café moulu consiste à s’informer sur :

  • le degré de broyage : plus le café est moulu finement, plus les arômes s’infuseront ;
  • la variété du café (blend, arabica ou robusta) ;
  • l’intensité du café ;
  • la torréfaction des grains ;
  • l’acidité du café ;
  • les arômes du café (floral, boisé, fruité, etc.).

L’intensité du café, équilibré, intense, corsé, expresso ou décaféiné, se sélectionne en fonction des goûts et des besoins. Cependant, arrêter son choix uniquement en fonction de l’intensité du café, ne rendra pas le choix pertinent. En effet, les éléments présents dans la liste permettent de choisir un café en fonction des différents critères à prendre en considération pour faire un choix de café moulu d'exception. L’intensité n’est pas un élément suffisant pour un pari réussi, car le café peut être satisfaisant en matère d’intensité, mais déprécié pour ses arômes ou son acidité.

En ce qui concerne le choix du type de café, il est bon de savoir que le café est de variété arabica ou robusta ou encore blend (un mélange de ces deux variétés de cafés). Les cafés appartenant à la variété arabica ont la particularité de proposer des arômes subtils. Les variétés de café robusta sont quant à elles réputées pour offrir un café puissant et amer. La puissance des robustas et la teneur en caféine plus élevée, en font un café idéal pour des cafés expressos.

Comment naît l’intensité d’un bon café ?

L’intensité du café repose sur la torréfaction des grains de café. Qu’est-ce que la torréfaction ? Les grains de café sont cuits, saisis, afin de développer des arômes. Selon l’intensité et la durée de la cuisson des grains, alors ces derniers proposeront à un certain degré d’intensité. Plus le grain est torréfié, plus le café sera intense.

Il existe différents niveaux de torréfaction :

  1. Le premier stade de torréfaction est appelé torréfaction claire. Les cafés torréfiés de la sorte proposent des arômes subtils et une acidité affirmée.
  2. Le deuxième degré de torréfaction est intitulé torréfaction moyenne. Le grain est bruni et permet d’offrir un café dit équilibré. Il s’agit de cafés présentant peu d’acidité, peu d’amertume et des arômes assez doux.
  3. Ensuite, le niveau de cuisson supérieur est la torréfaction foncée, nommée ainsi, car le grain est d’un brun très foncé, quasiment noir. Le café issu de cette torréfaction propose des notes fumées, dénuées d’arômes floraux ou fleuris. L’amertume de cette torréfaction et le côté fumé des grains accroissent l’intensité du café. Les cafés torréfiés foncés sont idéaux pour la consommation d’expresso.
  4. Dernier stade de torréfaction, la torréfaction très foncée, lorsque le grain de café est cuit jusqu’à en devenir noir. Les cafés issus de ce degré de cuisson sont communément consommés en ristretto. En effet, l’amertume très présente s’apprécie dans des cafés courts.

Comment consommer le café moulu ?

Le café moulu est très apprécié par le grand public, car ce dernier ne nécessite pas l’utilisation d’un moulin à café ou d’un broyeur à grains. Le café moulu demeure cependant moins délicat que du café en grain, mais il offre néanmoins une qualité respectable et appréciée. De surcroît, un café moulu offre l’avantage d’être moins onéreux que le café en capsules, en dosettes ou en grain.

Pour consommer du café moulu, plusieurs possibilités s’offrent aux adeptes :

  • la cafetière classique ;
  • la cafetière italienne ;
  • la cafetière à piston ;
  • la machine à expresso ;
  • la cafetière orientale.

À chaque type de cafetière sa méthode de préparation et sa mouture. En effet, les cafetières à piston possèdent une méthode de filtration assez large, qui ne permet pas l’utilisation de café moulu extrêmement finement. Effectivement, un café trop fin ne serait pas correctement filtré et affecterait les saveurs du café, rendant ce dernier moins appréciable.

Lors de la préparation du café, la méthode d’extraction a toute son importance. En effet, cette dernière affecte l’intensité du café et son degré d’amertume. Préparer un café est tout un art, qui repose sur plusieurs éléments :

  • l’eau ne doit pas être bouillante, au risque de brûler le café, ni trop froide, car elle ne permettrait pas une bonne extraction ;
  • un café finement moulu permet une meilleure extraction ;
  • plus l’infusion du café est longue, plus son extraction sera réussie.

Pour résumer, le choix d’un café et de son intensité repose avant tout sur une question d’arômes, de saveurs et de goûts. En fonction du type de café et de la finesse de ce dernier, certaines machines à café sont plus adaptées que d’autres. Pour apprécier et profiter pleinement des saveurs d’un excellent café, celui-ci doit être préparé comme il se doit.

En effet, certains cafés ne sont pas réservés aux cafetières à piston, ou au contraire aux cafetières électriques, car ces machines ne permettent pas de révéler la puissance et les arômes du café dans leur entièreté. Bien choisir un café, c’est prendre en compte les différents éléments énoncés jusqu’alors. Toutefois, il faut en effet garder à l’esprit que pour se délecter d’un café bien choisi, il est essentiel de respecter à la lettre sa méthode de préparation.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Recherche